18/05/2017

Législatives 2017 : Le candidat de la transition salue le ministre de la transition


18556474_1910610502509682_757297308793415167_o.jpg

Je me suis lancé il y a quelques mois dans la course aux élections législatives en tant que candidat de la transition dans la circonscription Suisse-Liechtenstein et depuis j’ai reçu le soutien de Demain en Commun, d’Europe Ecologie Les Verts et du Parti Socialiste. Je suis connu en effet pour mon engagement associatif et politique en France, en Suisse et en Europe sur les thèmes de l’écologie et de la solidarité internationale. Je suis un promoteur de la monnaie complémentaire, le Léman, de l'économie sociale et solidaire et de l’économie collaborative des communs.
 
Après la victoire d’Emmanuel Macron, la nomination aujourd’hui d’un ministre d’Etat de la transition écologique et solidaire en la personne de Nicolas Hulot est une excellente nouvelle pour toutes celles et ceux qui oeuvrent depuis longtemps, au quotidien, pour une transition écologique et solidaire. A titre personnel, j’en suis ravi.
 
La transition écologique et solidaire repose tout d'abord sur une transition énergétique, post-nucléaire et post-pétrole, qui suppose des investissements conséquents pour les économies d’énergies et les énergies renouvelables; une transition économique également, vers la relocalisation de la production, l’aide aux petites entreprises et la promotion du commerce de proximité. Elle nécessite enfin une transition démocratique. En tant que binational et impliqué dans la politique suisse autant que dans la politique française, je suis convaincu que la transition politique en France passe en effet par la décentralisation, la proportionnelle et par l’usage des instruments de la démocratie directe : initiative et référendum populaires.
 
Nous sommes prêts à agir. Nous sommes cependant inquiets, et nous resterons vigilants.
 
Le gouvernement nommé est très hétérogène et porteur de grandes contradictions. La transition écologique et sociale est une démarche globale et cohérente. De grandes difficultés attendent Nicolas Hulot pour prendre les mesures immédiates et concrètes que nécessite l’urgence. Il aura besoin de soutien à l’Assemblée nationale. D’où l’importance d’élire dès aujourd’hui des personnes représentant réellement le mouvement de la transition, et qui pourront s’assurer que cette politique soit mise en oeuvre.
 
Je vous remercie de votre confiance!
 
 
 
Mon site de campagne : www.jeanrossiaud2017.fr
 
Photo : Demir Sönmez

18:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

25/04/2017

Français de Suisse : pour la transition !

 

240417

 

Débat télévisé sur Léman Bleu pour l’émission « Genève à Chaud »

 

Ma participation après le premier tour de la présidentielle en France ce lundi 24 avril en tant que candidat aux prochaines législatives soutenu par Europe Ecologie Les Verts et le nouveau mouvement/parti Demain en Commun.

J’appelle toutes les forces politiques favorables à la transition démocratique (pour une 6ème République), à la transition énergétique (arrêt du nucléaire, investissement dans les énergies renouvelables) et à la transition économique (promotion de l’économie collaborative peer to peer,  des entreprises locales et des commerces de proximité) à rassembler leurs forces pour remporter cette circonscription.

14:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

29/06/2015

Election au Conseil municipal : merci de votre confiance!

Le 2 juin dernier, j'ai prêté serment devant le Conseil municipal de la Ville.
Le 17 juin, j'ai pris part à ma première séance de la Commission des travaux et des constructions, dont je prends la présidence.

Je tiens à remercier très chaleureusement les électrices et les électeurs qui m’ont donné leur confiance. Pour les représenter au plus près de leurs valeurs et de leurs intérêts, je mettrai mon énergie et mes compétences au service de nos idées.  Je suis également candidat au Conseil. National Suivez moi sur mon site internet : www.jeanrossiaud.ch.

La démocratie représentative est en crise. Une grande partie de l’électorat préfère ne pas voter. Nous savons donc, nous autres élu-e-s, que nous ne représentons pas tout le monde, et que cela nous pose un problème de légitimité.

Les Verts ont toujours voulu faire de la politique « autrement ». Je m’inscris dans cette philosophie. Tout d’abord, il faut prendre à la lettre ce qu’est un parlement de milice. Cela consiste à déployer parallèlement à l’action politique d’élu-e, un engagement professionnel fondé sur la responsabilité et un enracinement de long terme dans la société civile organisée. Je resterai professionnellement engagé dans le Forum pour une nouvelle gouvernance mondiale et je poursuivrai dans le milieu associatif mes combats pour le climat, pour la défense de l’économie locale, pour les droits fondamentaux.

Faire de la politique « autrement », c’est aussi être capable de nouer un dialogue permanent avec les habitants. Bien sûr, je continuerai à faire signer des pétitions et des initiatives sur les stands, je participerai à des conférences : autant d’occasions pour vous de venir discuter avec moi de ce qui vous tient à cœur.

Ce blog sera également une bonne manière pour celles et ceux qui le désirent de me faire part de leurs inquiétudes et de leurs désirs politiques, de leurs projets et de leurs indignations. Dans la mesure du possible, je m’engage à y répondre.

Faire de la politique autrement, c’est faire mouvement autour des élu-e-s, de nous pousser à tenir compte de la diversité des intérêts particuliers pour dégager des politiques d’intérêt public.

Mais quel intérêt public ?

Celles et ceux qui m’ont fait confiance savent que ma vision de l’écologie n’est pas compatible avec une croissance de la consommation de biens matériels, n’est pas compatible avec l’utilisation à moyen terme des énergies fossiles et du nucléaire, n’est pas compatible avec une économie et une finance spéculatives.

Celles et ceux qui m’ont fait confiance savent que je n’accepterai aucun projet qui pourrait fragiliser les plus fragiles d’entre nous, qui entamerait les ressources des générations futures ou qui engendrerait des discriminations, quelles qu’en soient l’origine.

Utilisez ce blog pour « faire mouvement » autour des idées qui nous rassemblent ! Merci de m’avoir élu, mais ne me laissez pas tout seul… Notre tâche est trop grande pour ne pas nous y mettre toutes et tous ensemble.

Merci à toutes l'équipe des candidat-e-s verts au Conseil municipal (cf. photo) : nous avons fait un travail formidable, mais si nous n'avons pas été payé à la mesure de nos efforts!

 

Verts-VdG.jpg

 

Suivez moi sur mon site internet : www.jeanrossiaud.ch

16:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |