18/05/2017

Législatives 2017 : Le candidat de la transition salue le ministre de la transition


18556474_1910610502509682_757297308793415167_o.jpg

Je me suis lancé il y a quelques mois dans la course aux élections législatives en tant que candidat de la transition dans la circonscription Suisse-Liechtenstein et depuis j’ai reçu le soutien de Demain en Commun, d’Europe Ecologie Les Verts et du Parti Socialiste. Je suis connu en effet pour mon engagement associatif et politique en France, en Suisse et en Europe sur les thèmes de l’écologie et de la solidarité internationale. Je suis un promoteur de la monnaie complémentaire, le Léman, de l'économie sociale et solidaire et de l’économie collaborative des communs.
 
Après la victoire d’Emmanuel Macron, la nomination aujourd’hui d’un ministre d’Etat de la transition écologique et solidaire en la personne de Nicolas Hulot est une excellente nouvelle pour toutes celles et ceux qui oeuvrent depuis longtemps, au quotidien, pour une transition écologique et solidaire. A titre personnel, j’en suis ravi.
 
La transition écologique et solidaire repose tout d'abord sur une transition énergétique, post-nucléaire et post-pétrole, qui suppose des investissements conséquents pour les économies d’énergies et les énergies renouvelables; une transition économique également, vers la relocalisation de la production, l’aide aux petites entreprises et la promotion du commerce de proximité. Elle nécessite enfin une transition démocratique. En tant que binational et impliqué dans la politique suisse autant que dans la politique française, je suis convaincu que la transition politique en France passe en effet par la décentralisation, la proportionnelle et par l’usage des instruments de la démocratie directe : initiative et référendum populaires.
 
Nous sommes prêts à agir. Nous sommes cependant inquiets, et nous resterons vigilants.
 
Le gouvernement nommé est très hétérogène et porteur de grandes contradictions. La transition écologique et sociale est une démarche globale et cohérente. De grandes difficultés attendent Nicolas Hulot pour prendre les mesures immédiates et concrètes que nécessite l’urgence. Il aura besoin de soutien à l’Assemblée nationale. D’où l’importance d’élire dès aujourd’hui des personnes représentant réellement le mouvement de la transition, et qui pourront s’assurer que cette politique soit mise en oeuvre.
 
Je vous remercie de votre confiance!
 
 
 
Mon site de campagne : www.jeanrossiaud2017.fr
 
Photo : Demir Sönmez

18:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.